Gamevice na lâche pas Nintendo dans sa guerre des brevets, et l’ITC veut voir les preuves

0
39
PUBLICITÉ

Début avril, le fabricant de périphériques Gamevice a déposé une nouvelle plainte pour violation de brevet contre Nintendo et a fait appel de l’affaire qu’il avait précédemment perdue. Bien que certains aient pensé qu’il s’agissait d’une blague, étant donné le moment où la nouvelle est tombée, nous pouvons vous assurer que ce n’est pas le cas.

En fait, la guerre des brevets que Gamevice mène actuellement contre la Switch de Nintendo revient sur le devant de la scène, ou plutôt de la cour.

Engadget rapporte que la Commission du commerce international a décidé de procéder à une “audition de preuves” après que Gamevice ait demandé à l’ITC d’émettre une “ordonnance d’exclusion limitée et une ordonnance de cessation et d’abstention” contre la Switch.

A lire  Il créé une SNES portable

Cela va donc à l’encontre de l’Office américain des brevets et des marques qui a déclaré les contrôleurs de Gamevice “non-brevetables” en mars. Bien que la Commission de recours et d’appel en matière de brevets ait donné son feu vert aux 19 plaintes déposées contre Nintendo, l’ITC estime qu’il vaut la peine de se pencher à nouveau sur la question.

PUBLICITÉ