La version 1.0.4709 de l’émulateur Switch Ryujinx réduit 70% du temps de chargement

0
176
PUBLICITÉ

L’équipe à l’origine de l’émulateur open-source Switch, Ryujinx sur PC a publié une nouvelle version de celui-ci, qui permet aux joueurs de réduire le temps de chargement des jeux jusqu’à 70%.

Il faut rappeler que cet émulateur a réussi à faire fonctionner Animal Crossing New Horizons quelques jours seulement après sa sortie.

C’est un émulateur Switch assez impressionnant et l’équipe a maintenant sorti la version 1.0.4709, qui est accompagnée d’une nouvelle fonctionnalité appelée Cache de traduction persistant profilé. En gros, cette fonction permet de réduire le temps de chargement des jeux jusqu’à 70 %.

Pour pouvoir utiliser cette nouvelle fonctionnalité, elle doit être activée dans les paramètres système de l’émulateur. Nous avons inclus un graphique avec une comparaison des temps de chargement ci-dessous.

A lire  Le jeu Pikmin de Niantic sera très différent de Pokémon GO

En bref, cette fonctionnalité permet de mettre en cache les fonctions traduites afin qu’elles n’aient pas à être traduites à chaque chargement du jeu. Il en résulte une réduction significative des temps de chargement – le temps entre le lancement d’un jeu et l’arrivée à l’écran de titre – pour presque chaque jeu.

L’équipe note que, pour bénéficier des améliorations de performance, les joueurs devront lancer le jeu au moins deux fois et le laisser se charger sur l’écran de titre ou au-delà avant de débloquer les améliorations de performance lors du troisième lancement. Après cela, les améliorations de chargement sont permanentes et ne nécessitent pas de lancements supplémentaires à l’avenir.

A lire  Un Metroid 2D en préparation ?

Après avoir activé l’option de cache de traduction permanente profilée à partir de l’interface graphique, un fichier de profilage (.info) est créé ou mis à jour au premier lancement d’un jeu. Au deuxième lancement du jeu, les informations de profilage déjà enregistrées sont utilisées pour décider quelles nouvelles fonctions doivent être traduites et comment. Toute fonction non traduite sera traduite à la prochaine exécution. A la fin de cette phase, un fichier cache (.cache) est créé et l’exécution se poursuit.

Au troisième lancement du jeu, les fonctions déjà traduites et enregistrées sont utilisées pour accélérer le chargement de ce dernier.

Tant que le système reste activé, ces phases sont répétées lors de la réutilisation du jeu ou pendant celle-ci, ce qui permet une croissance progressive du fichier de profilage et du fichier cache, limitant l’utilisation des ressources.

PUBLICITÉ