Activision licencie des dizaines d’employés dans le domaine de l’e-sport

0
16
PUBLICITÉ

Activision Blizzard Inc. a licencié mardi des dizaines de personnes dans différents départements, dont 50 employés qui s’occupaient de la programmation d’e-sports et d’autres événements en direct.

Les licenciements concernent moins de 2 % de l’effectif total, soit moins de 190 employés, a déclaré une personne ayant connaissance de l’affaire, qui a demandé à ne pas être identifiée car le nombre n’est pas public. Parmi les licenciements figurent également des employés de King.com, le fabricant de Candy Crush.

Ces suppressions indiquent qu’Activision prévoit de s’éloigner des événements en personne après une année de fermeture due au coronavirus.

“Les joueurs choisissent de plus en plus de se connecter à nos jeux par voie numérique et l’équipe des sports électroniques, tout comme les industries traditionnelles du sport, du divertissement et de la diffusion, a dû adapter son activité en raison de l’impact de la pandémie sur les événements en direct”, a déclaré un porte-parole de la société.

A lire  Pourquoi Super Mario Run tarde à arriver sur Android ? La réponse incroyable de Nintendo

Les travailleurs américains recevront une indemnité de licenciement d’au moins 90 jours et des prestations de santé pendant un an, ainsi qu’une “aide à la transition professionnelle”, a précisé le porte-parole. Ils ont également reçu des cartes-cadeaux d’une valeur de 200 dollars pour Battle.net, le service de jeux en ligne de Blizzard.

Le mois dernier, Blizzard a organisé une version virtuelle de sa convention annuelle BlizzCon, qui était plus réduite que les précédentes. Même s’il réduit les effectifs dans certaines divisions, Activision Blizzard, connu pour ses franchises telles que Call of Duty et World of Warcraft, a donné des perspectives optimistes pour cette année et l’année prochaine et a déclaré qu’il prévoyait d’embaucher 3 000 personnes en 2021.

PUBLICITÉ