Nintendo s’attaque aux liens Google renvoyant vers des loaders RCM

0
51
PUBLICITÉ

Nintendo repart à la guerre contre le piratage de la Switch, en multipliant les plaintes DMCA pour que Google supprime de ses résultats de recherche les liens vers les pages produits AliExpress vendant des loaders RCM.

Cette action est effectuée par une équipe interne à Nintendo qui lutte contre le piratage de ses propriétés.

Team-Xecuter, l’ennemi déclaré

La Team-Xecuter qui est derrière les plus gros hacks des machines Nintendo est dans le viseur de Nintendo, et de la justice américaine qui a poursuivi plusieurs membres présumés du groupe.

Même si le groupe n’est pas clairement poursuivi, ces actions semblent porter leur fruit, le site du groupe est hors ligne depuis plusieurs semaines et de nombreux sites internet qui vendaient leurs produits ont disparus de la toile.

A lire  Levi's et Nintendo annoncent leur collaboration

Mais cela n’arrête pas le piratage, car qui cherche trouve, et Google permet de facilement trouver des revendeurs sur des grosses plateformes, comme AliExpress.

Et Nintendo reste vigilant face à cette menace et a poursuivi un habitant de Seattle qui vendait des loaders RCM. Et pour rendre la tâche plus difficile aux pirates, c’est à Google que Nintendo s’attaque en tentant de faire disparaitre d’internet toute trace de ces produits destinés au piratage de la Switch.

Nintendo vise AliExpress

Nintendo les accuse de faire la promotion des produits Team-Xecuter en permettant à des vendeurs tiers de les vendre sur leur plateforme. La plateforme chinoise n’a pour le moment pas retiré les produits incriminés, mais Google a répondu favorablement à la requête de Nintendo, on peut lire la notice suivante.

A lire  Sony annonce la sortie de six nouveaux jeux sur PlayStation VR

Les URL énumérées ci-dessous proposent directement à la vente des dispositifs de contournement appelés RCM Loader One Le RCM Loader One est conçu pour contourner les mesures de protection technologique de la console de jeux vidéo Nintendo Switch et permet aux utilisateurs de lire des copies non autorisées des fichiers de jeux vidéo de Nintendo qui sont proposés illégalement sur Internet. Veuillez noter que nous avons déjà tenté de retirer ces produits via le portail de retrait des produits d’Amazon… Les mesures de protection technologiques (“MPT”) de Nintendo garantissent que seules les copies officielles de ses logiciels de jeu peuvent être utilisées sur les consoles de jeu vidéo Nintendo. Les dispositifs, produits ou composants de contournement offerts sur les liens signalés contournent les MTP de Nintendo de sorte que les utilisateurs peuvent jouer des copies non autorisées des fichiers de jeux Nintendo qui sont offerts illégalement sur Internet.

A lire  Gamevice na lâche pas Nintendo dans sa guerre des brevets, et l'ITC veut voir les preuves

Nintendo continue donc sa bataille contre le piratage de ses systèmes, une bataille sur le long terme.

PUBLICITÉ