Animal Crossing boost la demande de Switch et le Chiffre d’Affaires de Nintendo de 200%

0
42
PUBLICITÉ

Nintendo a déclaré jeudi que ses bénéfices du quatrième trimestre avaient grimpé de 200 % en raison de la forte demande pour la Switch, et pour le titre Animal Crossing : New Horizons qui a atteint un record de 13,4 millions d’unités au cours de ses six premières semaines d’existence.

La société de jeux basée à Kyoto a affiché un bénéfice d’exploitation de 89,4 milliards de yens pour janvier-mars, selon les calculs de Reuters basés sur des chiffres annuels, ce qui a fait exploser les estimations des analystes.

Nintendo a défié le scepticisme sur sa capacité à attirer les consommateurs au-delà d’une base hardcore dans la quatrième année de la Switch avec le succès foudroyant d’Animal Crossing : New Horizons, qui est devenu le titre le plus vendu de la console depuis son lancement le 20 mars dernier.

A lire  La Switch dépasse la N64 et la GameCube réunies

L’attrait de ce titre pour les consommateurs à la recherche d’une évasion dans les économies frappées par le coronavirus dans le monde entier souligne les références de Nintendo en tant que fabricant de jeux à un moment où les investisseurs ont été frustrés par le manque d’ambition de Nintendo dans le mobile.

Au cours de l’année qui s’est terminée en mars, Nintendo a vendu 21 millions de consoles Switch, soit bien plus que ses prévisions de 19,5 millions.

Cela se décompose en 14,8 millions d’unités de la console hybride et 6,2 millions d’unités de la console portable Switch Lite, qui a été mise en vente en septembre.

A lire  383 villageois animaliers différents dans Animal Crossing: New Horizons

La popularité de la console et l’impact de l’épidémie de coronavirus sur les chaînes d’approvisionnement ont entraîné des pénuries de Switch dans le monde entier, empêchant la société de tirer pleinement parti de la forte demande.

Nintendo a déclaré qu’elle s’attendait à vendre 19 millions d’unités de la console Switch au cours de l’exercice financier actuel. Ses prévisions sont largement considérées comme prudentes.

La société a déclaré que la production et l’expédition “se rétablissent progressivement” suite aux retards induits par la pandémie, mais a souligné le risque de nouvelles perturbations, notamment pour le développement des jeux.

Nintendo a fourni peu de détails sur les titres à venir, risquant de freiner la dynamique des ventes alors que les studios du monde entier s’efforcent d’atténuer les perturbations dues du virus.

PUBLICITÉ